PARTENAIRES des projets de recherche suivants:

PROGRAMME DAPHNE “R.E.M.A.T.C.H. RISK EVALUATION of MODELS of ASSISTANCE through TEMPORARY CHILDREN’s HOLIDAYS”
Janvier à Décembre 2003.
Etude sur les séjours temporaires de mineurs étrangers à des fins thérapeutiques. Pour ce projet, nous avons travaillé avec d’autres entités d’Italie, d’Allemagne, d’Angleterre et de Belgique. L’objectif de cette étude était de recenser l’organisation et la méthodologie utilisées dans chaque pays pour l’accueil de ces mineurs, dans le but d’uniformiser les critères de Bonnes Pratiques, de réaliser une proposition à l’Union Européenne et d’améliorer notre travail dans ce secteur. Pour ce faire, une part importante du projet a consisté à mener des entretiens avec les responsables des organisations et les familles d’accueil.

PROGRAMME LEONARDO DA VINCI. ID–FORCE
Décembre 2002 à décembre 2005.
L’objectif du projet était l’évaluation et l’élaboration de matériels pour la formation des familles d’accueil. Ce projet a été promu par l’Association (française) de Sauvegarde et de Promotion de la Personne, avec la collaboration des associations d’accueil de mineurs et les centres de formation d’Espagne, de France, d’Italie, des Pays-Bas, du Portugal et du Royaume-Uni.

PROGRAMME AGIS “SPORTS ACTIVITIES FOR THE PREVENTION OF YOUTH VIOLENCE AND CRIME”
Activités sportives pour la prévention de la violence chez les jeunes.

Durée : 18 mois. Décembre 2005 à Juin 2007.
AGIS est un programme cadre destiné à aider la police, les juges et les professionnels des Etats-Membres de l’UE et des pays candidats, à coopérer sur les questions criminelles et dans leur lutte contre la violence. Nous avons travaillé sur le projet « Sport Activities for the Prevention of Youth Violence and Crime » de manière conjointe avec l’Allemagne et le Portugal.

Nous trouvons actuellement dans la première phase de réalisation de ce projet, promu par l’Association Allemande Camino Werkstatt, et dont l’objectif est de déterminer dans quelles proportions le sport est utilisé comme mesure de prévention de la violence chez les jeunes, et de discuter de son degré d’efficacité dans les différents pays de l’Union Européenne.

OBJECTIFS
  • Déterminer dans quelle mesure le sport est utilisé comme forme de prévention de la violence chez les jeunes.
  • Connaître et discuter de son degré d’efficacité dans les différents pays de l’UE.
  • Elaborer un Guide de Bonnes Pratiques.




© Altea-España Altea-Europa 2010. Tous droits réservés | Design Web et programmation:realpixel.es