IMMIGRATION ET DIVERSITE CULTURELLE
Projet Nº PS/202/001. Réalisé avec l’aide financière de la Communauté Européenne et de la « Caja de Ahorros del Mediterráneo »

L’avenir de l’Europe se fondera sur sa diversité culturelle, ethnique et religieuse. Le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme sont des phénomènes diamétralement opposés à ces principes. Ils représentent une menace qui doit être combattue. L’Union Européenne considère de son devoir de développer des mesures concrètes dans le but de combattre ces tendances à travers l’établissement d’une stratégie globale. » Observatoire Européen du Racisme et de la Xénophobie.

L’Union Européenne est destinée, pour des raisons à la fois démographiques et économiques, à continuer de recevoir des émigrants, principalement originaires de deux régions : l’Afrique et l’Europe de l’Est (futurs candidats à l’élargissement de l’UE).

En outre l’Espagne, de part sa tradition de relations linguistiques et culturelles, accueille une émigration originaire des pays d’Amérique Latine.
L’intégration, dans le cas des hispano-américains, et en dehors de quelques manifestations ponctuelles de xénophobie, n’est généralement pas « problématique », en raison de la proximité de la langue, de la culture, de la religion et de l’histoire. Cependant, il existe bien un rejet concernant l’acceptation et l’intégration des émigrants originaires d’Afrique et des futurs pays candidats à l’élargissement de l’UE. Ce rejet est moindre dans le cas des européens blancs et plus important dans le cas des magrébins et subsahariens, sur lesquels pèsent d’importants préjugés historiques et culturels.

C’est donc une nécessité pour l’UE de promouvoir des politiques de tolérance et d’acceptation:
  • entre européens d’origine, pour éviter les manifestations de racisme et de xénophobie.
  • entre immigrants pour qu’ils puissent s’intégrer à la société qui les accueille, tout en conservant leurs particularités.


PARTENAIRES DU PROJET
ASSOCIATION PROMOTRICE
ASOCIACIÓN ALTEA - ESPAÑA Altea Espagne
PARTENAIRES DU PROJET
INTERNATIONALER BUND LEIPZIG Allemagne
ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE L’ENFANCE ET DE L’ADOLESCENCE DE LA CORRÈZE (ASEAC) BRIVE France
CENTRO DI SOLIDARIETÀ DI REGIO EMILIA REGGIO EMILIA Italie
HEART’N SOUL & EAST KENT, COUNCIL FOR VOLUNTARY SERVICE,
representadas por CANTERBURY CHRIST CHURCH UNIVERSITY
CANTERBURY oyaume-Uni
SUNDBYBERGS FOLKHÔGSKOLA ESTOCOLMO Suède

OBJECTIFS GENERAUX
  • LANCER LE DEBAT entre acteurs et organisations sociales, sur la diversité culturelle et sa nécessaire incorporation à un modèle social européen.
  • STIMULER une citoyenneté active et participative, qui tienne compte de l’expression des jeunes, futurs membres de cette citoyenneté européenne.
  • ANIMER un réseau d’Organisations Sociales autour du débat sur : les valeurs, les sources éthiques et spirituelles de la construction européenne (tolérance, solidarité, pluralisme) et la diversité culturelle.
  •  
OBJECTIFS SPECIFIQUES
  • ANALYSER les caractéristiques culturelles des pays membres de l’Union Européenne (Allemagne, France, Italie, Suède et Royaume-Uni) et des futurs membres de l’Union Européenne (Roumanie,…) et leur implication dans le modèle social.
  • CREER des espaces de réflexion et de débat sur les valeurs de la construction européenne (tolérance, solidarité, pluralité), en tant que sources éthiques devant orienter le modèle social européen.
  • CREER des espaces de réflexion et de débat sur la diversité culturelle, l’immigration et le modèle social européen.

ACTIVITES REALISEES DONNER LA PAROLE aux futurs acteurs de la construction de l’Europe (les jeunes d’origine européenne ou immigrée) :
  • PROMOUVOIR un courant de sympathie en faveur de la liberté de circulation des personnes au sein d’un espace de liberté, de sécurité et de justice, entre les jeunes et la société en général.
  • PROMOUVOIR un courant de sympathie en faveur de l’intégration des jeunes résidents étrangers et de leurs familles, qui contribuent activement à la croissance des pays qui les accueille.
  • Rédaction de récits de vie par des jeunes, européens d’origine ou immigrés, de chacun des pays participants : Allemagne, Espagne, France, Italie, Royaume-Uni et Suède.
  • Formation d’1 technicien et de 3 volontaires par pays pour la collecte d’information.
  • DIFFUSION : une part importante du projet repose sur la diffusion des récits de vie de ces jeunes, en partie en l’état, en partie sous forme d’analyse, et sur la diffusion de cette analyse.
  • Une des clefs du projet est la collaboration avec les Centres Scolaires, les Centres locaux (Maisons de la Culture), les medias : presse, radio et télévision et les ONG impliquées dans l’attention aux immigrés dans chacun des pays, comme par exemple « Alicante Acoge » et les Associations de Volontaires Universitaires en Espagne.
  • PUBLICATION DES TRAVAUX EFFECTUÉS : Les récits de vie des jeunes et leur analyse par des spécialistes des Sciences Sociales.


© Altea-España Altea-Europa 2010. Tous droits réservés | Design Web et programmation:realpixel.es