Accueil de programmes de l’Union Européenne – Partenaires des projets de recherche suivants;

PROJET PILOTE LEONARDO
« L’INTERVENTION SOCIALE AVEC LES JEUNES EN EUROPE » (LEONARDO EYST – EUROPEAN YOUTH SOCIAL TRAINING) – 1998

Le projet s’inscrit dans le cadre du programme de formation et de recherche Leonardo da Vinci de l’Union Européenne. Basé sur un travail de collaboration et de recherche entre experts universitaires, associations et professionnels de terrain, une étude comparative sur la structure et l’organisation du travail social avec les jeunes a été conduite, en attachant une importance particulière aux jeunes se trouvant en risque d’exclusion social.

Les thèmes abordée ont été : l’organisation politico-administrative et les principes philosophiques et historiques, l’organisation des services sociaux, les systèmes de Justice pour mineurs, les politiques d’emploi, les politiques de logement, les systèmes éducatifs et de formation professionnelle, le système national de santé, les aides économiques de la sécurité sociale, les politiques d’immigration et le volontariat social.

Le projet s’est appuyé sur la collaboration entre professionnels de différents pays et un ouvrage a été publié, dans le but de faire connaître les méthodes appliquées dans différents contextes culturels, susceptibles d’être utiles dans le travail quotidien.
Parallèlement à la réalisation de ce projet, l’Association Altea Europa a réalisé un cours de Spécialiste Universitaire en Intervention Sociale.

INITIATIVE EUROPEENNE POUR L’EMPLOI – YOUTHSTART
“SISYPHE RUPTURE” – ADAPTATION A LA VIE ACTIVE POUR DES SEJOURS DE RUPTURE – 1998/1999

L’Association Altea-Europa a coordonné le projet promu par l’Association Emmaüs d’Espagne, en collaboration avec l’Association de Sauvegarde et de Promotion de la Personne en France. Il a été développé avec le soutien financier du Fond Social Européen, à travers l’initiative communautaire « Emploi Youthstart » dont l’objectif principal est la promotion de l’intégration des jeunes sur le marché du travail, spécialement de ceux qui manquent des qualifications pratiques ou de formation et qui sont en situation de risque social. Le projet a été réalisé par ailleurs avec le soutien de la Generalitat Valenciana, par l’intermédiaire de la direction régionale de la Protection Sociale, de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, durant les années 1998 et 1999.

L’objectif du projet était d’offrir une possibilité de rompre avec une routine de passivité, prendre une certaine distance vis-à –vis de la situation et de se préparer pour le futur. Ce projet représentait une opportunité de changement pour des jeunes présentant des problèmes d’intégration, et hébergés en centres de formation ou d’insertion professionnelle. Il visait à offrir au jeune la possibilité de réfléchir sur sa vie, son futur personnel et professionnel. Il consistait à sortir le jeune de son environnement familial ou résidentiel en Espagne et à l’accompagner, pour qu’il réalise le changement désiré avec une famille d’accueil en France durant une période de trois mois et un éducateur effectuant un suivi exhaustif de son processus de changement.

RECHERCHE SUR LE PROGRAMME DE SEJOURS DE RUPTURE, 1999

L’Association Altea Europa, dans le cadre d’un accord de recherche signé avec l’Université d’Alicante, a réalisé une étude-évaluation du Programme de Séjours de Rupture, conduit depuis quelques années par les associations d’intervention sociale avec des jeunes Emmaüs, association siégeant à Altea, Espagne et l’Association de Sauvegarde et de Promotion de l’Enfance, situé à Agen, France. L’évaluation visait à analyser et comparer à la fois le cadre normatif et l’impact du programme sur les jeunes au sein des deux associations.



© Altea-España Altea-Europa 2010. Tous droits réservés | Design Web et programmation:realpixel.es